Un site web ergonomique : info ou intox ?

audit ergonomique

On a tous remarqué que le nombre d’utilisateurs d’internet a augmenté de manière exponentielle. Internet n’est désormais plus utiliser uniquement à titre informatif, elle est devenue un outil de vente, de persuasion, de communication et d’influence très important.

Cependant, le comportement des internautes n’est pas le même face à internet, il diffère selon le sexe, l’âge, la catégorie socioprofessionnelle et plus particulièrement selon l’ergonomie des sites : certains sites sont plus attractifs et plus « engageants » que d’autres sites où l’internaute se lasse très rapidement et se dirige très vite vers un autre beaucoup plus claire, plus accessible et qui répond très vite à ses attentes.

Aujourd’hui, sur internet il ne s’agit plus d’informer les internautes sur un produit ou un service, on parle maintenant de fidélisation de clients, l’objectif c’est d’augmenter le maximum le temps qu’un internaute passe sur le site et la probabilité qu’il y revienne, en d’autres termes, créer un site où l’utilisateur accède rapidement et facilement à l’information recherchée.

 Améliorez votre site !

Par définition l’ergonomie c’est  l’adaptation d’un produit ou d’une situation de travail à un utilisateur. Les recherches en neurosciences ont démontré que l’internaute n’aime pas lire, il est très visuel, la vue est le sens le plus développé face à internet d’où l’importance des images à la place d’un long paragraphe.

Les théories en psychologie cognitive (Loi de Hick) ont démontré que la mémoire à court terme (MCT) ne peut stocker que 7 unités d’information à la fois, au-delà le cerveau s’embrouille.

Pour qu’un site soit utile et pratique aux internautes plusieurs techniques issus de ces disciplines ont fondé l’ergonomie et se sont transformés  en recommandations :

–       Oubliez toutes ces idées reçus que l’internaute « comprend tout », « qu’il sait que cliquez ici fait revenir au menu d’accueil », « qu’il est paresseux face à internet » … etc. : ne pensez pas pour lui ! cherchez plutôt à connaitre les utilisateurs de votre site pour pouvoir répondre à leurs besoins. Rendez l’information accessible à vos internautes, trop de cliques peuvent l’amener à quitter le site.

–       Le graphisme ne doit pas entraver l’ergonomie mais plutôt la renforcer : laissez votre site respirer, On l’a toujours dit : Trop d’information, Tue l’information.

–       N’oubliez pas que c’est les pages qui produisent les comportements des internautes et non pas les internautes.

–       l’utilité, c’est-à-dire la capacité du site à répondre aux besoins  » réels  » des utilisateurs

La réflexion sur l’ergonomie de votre site est primordiale. La facilité d’accès à une information est un critère important lorsque l’internaute se trouve face à 2 ou 3 sites concurrents.

Les questions principales auxquelles il faut répondre sont :

–       Qu’est-ce que la personne doit faire ? (ce qu’on lui demande de faire, ce qu’elle considère qu’elle doit faire)

–       De quoi a-t’elle besoin pour le faire ?

–       Qu’est-ce qui la gêne pour le faire ?

Il n’y a personne pour accompagner vos visiteurs dans les rubriques de votre site. Présentez-leur les choses de manière simple et efficace en vous attachant à ne jamais les perturber dans leur navigation.

Des agences d’audit existent aujourd’hui pour améliorer l’ergonomie des sites, mais ce qui serait plus intéressant et plus rentable ce n’est pas de réaliser le bilan d’un site pour confirmer après coup qu’il est mal conçu mais d’intégrer avec des professionnels dès le début l’ergonomie en amont pour réaliser un site réussi.

Ne croyez pas que « LE site ergonomique » existe, et qu’il ya qu’une seule façon de faire. L’ergonomie se travaille plutôt au cas par cas.

One thought on “Un site web ergonomique : info ou intox ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *